Search and Hit Enter

Série objectifs : 3 méthodes pour les remplir

La procrastination, vous connaissez aussi ? Avant de se fixer des objectifs, (re)découvrons ensemble trois moyens pour se motiver !
Notre cerveau peut faire preuve de panique ou de paresse à l’idée de compléter notre to-do quotidienne…

Voici des astuces testées et approuvées pour vous permettre d’avancer dans votre journée tout en restant raisonnable dans la quantité d’actions programmées.

Pensez minimaliste avec la méthode 1-3-5

Pour en finir avec les listes à rallonge, prenez un moment la veille au soir ou le matin au café pour programmer votre journée à l’écrit (pour libérer le cerveau) avec :

  • 1 objectif pour la journée (une tâche importante, un objectif personnel, …)
  • 3 actions principales (des pré-requis pour atteindre l’objectif ou des sous-tâches qui prennent un peu de temps)
  • 5 tâches rapides (qui prennent moins de 10/15 minutes ou qui permettent de remplir peu à peu les actions principales)
En fonction de votre utilisation, cette méthode permet de prioriser les actions importantes ou de découper des objectifs imposants en petites tâches plus accessibles.

Deux exemples :

Si l’action prend moins de 2 minutes…

… Ne l’écrivez pas, faites-la tout de suite !

Laver une tasse, passer un coup d’éponge sur l’évier, écrire une liste de courses, etc. À force de se dire “c’est rapide, je le ferai plus tard”, les tâches s’accumulent alors qu’on peut les faire en passant, presque sans s’en rendre compte.

Trompez votre cerveau… en 5, 15 ou 25 minutes !

Notre cerveau est un formidable procrastinateur quand il s’agit de se mettre au travail. Il trouvera toutes les excuses du monde pour remettre à plus tard une action ou se concentrer sur les réseaux sociaux.

Cependant, il est possible de le tromper en lui disant “Ne t’inquiète pas, on s’y met juste 5 minutes et si ça nous ennuie, on arrête.” Regardez l’heure, mettez un chronomètre et, une fois que vous aurez commencé, il y a de fortes chances que vous continuiez l’activité.

Une autre méthode est de découper votre temps entre actions et pauses. La méthode Pomodoro (vous savez, le minuteur en forme de tomate) préconise 25 minutes consacrées à une tâche puis 5 à 10 minutes de pause (une longue pause tous les 2 cycles), mais rien de vous empêche de personaliser ces intervalles avec des plages de 15-20 minutes d’activité selon votre temps d’attention.

Assurez vous de vous consacrer à une seule tâche pendant ces 5 à 25 minutes : coupez les notifications, affichez un statut occupé dans votre agenda ou votre messagerie et fermez les fenêtres inutiles si vous travaillez sur ordinateur.

Toujours sur ordinateur et pour éviter d’utiliser son téléphone portable, le site Tomato timer vous permet de paramétrer vos temps d’activité et d’être notifié·e à la fin de chaque période.

Faites une pause !

Parce que je dois sans cesse me le répéter et que nous sommes nombreux dans ce cas, rappelons qu’il est essentiel pour notre cerveau de faire des pauses. C’est ce qui nous permet d’assimiler le contenu lors d’un apprentissage ou de nous aérer l’esprit pour retrouver sa productivité. Retrouvez la pause oisive ou créative dans cet article !

Prenez soin de vous et partagez vos astuces pour accomplir les tâches qui vous font procrastiner !

Jennifer du repaire des brunettes

PS: avez-vous repéré le teaser sur le prochain article ? 😉

1 Comment

Un petit mot pour nous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.